Accueil > Actualités > Repas de la fraternité

Repas de la fraternité

A Saint-Beauzire, habitants et migrants, ont rendez-vous chaque mois pour faire connaissance. L’an passé, rumeurs et incompréhensions avaient émaillé les six mois d’accueil des migrants à Saint-Beauzire. Les démentis ne servant à rien, les responsables de Léo Lagrange Centre Est qui gèrent ce Centre d’Accueil et d’Orientation ont décidé de mettre en place, cette année, un repas mensuel entre habitants et migrants.

Pour ce premier déjeuner le 20 novembre 2016, ils étaient 70 altiligériens à venir partager le repas. A midi et demie, tout le monde était déjà attablé. Tout le monde, sauf les migrants.

Ils se font beaux pour vous, alors ils sont en retard.

a expliqué Didier Luce.

Finalement les 18 réfugiés accueillis depuis le 25 octobre dernier sont arrivés dans la grande salle commune. Certains, étrangement, à vélo, alors qu’ils n’avaient que quelques dizaines de mètres à parcourir.

Des bénévoles ont apporté des vélos et ils n’en descendent plus ! Profitez-en pour leur expliquer qu’ici, en France, on roule à droite.

a plaisanté le Directeur.

Les migrants sont d’abord entrés timidement, se dirigeant naturellement vers les bénévoles qui assurent au quotidien les cours de français. A table, Bilal, un afghan un peu réservé qui ne parle pas du tout le français et le comprend à peine, glisse simplement qu’il est « très content, qu’ici tout est parfait ». Au menu, ce sera donc crudité, paëlla, fromage et tarte aux pommes préparés par le chef, Philippe Chbanon. Sortis de table, les 70 convives se sont affrontés à la pétanque avant d’assister à un spectacle intitulé « La Traversée ».